27 septembre 2011

Thermopyles-Thermophyle

J'ai la chance d'habiter juste à côté de la Rue des Thermopyles, de ses balcons remplis de fleurs, de ses vélos adossés aux murs, de ses chaises à l'abandon et de ses pavés couverts de craie.






5 commentaires:

  1. voilà un croquis comme je les aime! Décidément du ne cessera donc pas de m'épater !! =) *

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour
    je regardais vos illustrations, les yeux grands ouverts malgré l'heure matinale... nous sommes voisines en plus ;o) belle journée

    RépondreSupprimer

tu disais ?